L’ongle long et autres mystères de Chine

Lorsque l’on se promène dans les rues sans but (ça s’appelle l’errance), l’air rêveur (ou hagard, au choix) et que l’on se fait un peu observateur (une attitude qui se situerait donc entre le zombie, le poète en mal d’inspiration et le suricate) on note, parmi les innombrables choses bizarres, que certaines le sont plus … Continuer la lecture de L’ongle long et autres mystères de Chine